Codicem Honoris

De Nefald Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Codicem Honoris
Roleplay
Auteur Thekom
Guilde Les Mercenaires
Hors Roleplay
Auteur Ayd
Date Juin 2015
Type de récit Ouvrage en jeu


Le Codicem Honoris a été rédigé par Thekom à l'intention de ses mercenaires. Il définit les règles et les préceptes qu'un bon mercenaire se doit de respecter.


Codicem Honoris

Chaque Mercenaire est le garant la réputation de la faction, il est tenu de respecter les règles suivantes pour garantir l'honneur de la Famille.

L'honneur de la Famille passe avant tout le reste.

Le Mercenaire est un homme respectable et doit le respect à chaque membre de la Famille peu importe leur âge, rang ou richesse.

N'oublie jamais d'où tu viens car si jamais tu dois y retourner, on préférera t'oublier. Le Mercenaire se doit d'aider la veuve et l'orphelin sans attendre en retour.

Le Mercenaire est réfléchi et mesuré, il se doit de ne pas s’emporter et de rester digne de ses actes et de ses paroles.

Dans une Famille, le mensonge est un fléau, chaque membre de la Famille doit la vérité à ses semblables.

Les Mercenaires affirment leur honneur par la qualité de leurs constructions, la médiocrité y est rejetée. Chaque construction jugée non conforme à l’image de marque de la Famille sera détruite.

Ne t’abaisse pas au niveau des pratique déloyales ou illégales de tes ennemis, il y va de l’honneur de notre cause.

Le Mercenaire est soumis à un devoir de discrétion et se doit ne pas révéler à une autre faction les plan et les décisions de la Famille.

Les Mercenaires ne sont ni des voyous, ni des escrocs, le vol leur est interdit aussi bien au sein de la famille qu’envers les autres citoyens d’Harlan.

Le Mercenaire gagne son argent par les contrats lui sont proposés en accord avec son code d’honneur

Le Mercenaire est libre de ses échanges commerciaux, il ne sera jamais tenu de vendre ou acheter un bien à qui que se soit. La libre concurrence est admise à condition de ne pas heurter les intérêts établis par d’autres membres de la Famille.

Le Mercenaire en tant que tel n’est pas un politique et ne se passionne pas pour les idées politiques. Il n’a pas de couleur, il choisit en fonction des intérêts du moment. Seule exception le Mercenaire ne soutiendra pas les idées extrémistes ou pouvant affecter son libre arbitre. Thekom